Les nouvelles règles de Santé Canada visant à réduire le risque de résistance aux antimicrobiens entrent en vigueur

Partager

Santé Canada nous informe de l’entrée en vigueur de deux nouvelles règles qui permettront de mieux protéger les Canadiens contre le problème croissant de résistance aux antimicrobiens (RAM).

Les infections résistantes aux antimicrobiens sont de plus en plus fréquentes et de plus en plus difficiles à traiter. Bien que la résistance aux antimicrobiens puisse survenir de façon naturelle, le mauvais usage des antimicrobiens dans les secteurs des soins de santé, de la santé animale, de la production alimentaire et de l’hygiène contribue à son apparition et à sa propagation. Lorsque les antimicrobiens ne sont plus efficaces, ils ne peuvent plus servir à traiter les infections chez les humains et les animaux.

Les médicaments antimicrobiens qui sont essentiels à la santé humaine et administrés à des animaux destinés à l’alimentation ne pourront plus être importés au Canada, selon la Politique sur l’importation pour usage personnel. À l’avenir, seuls les médicaments qui, de l’avis de Santé Canada, ne présentent aucun risque pour la santé humaine ou la salubrité des aliments pourront dorénavant être importés par les propriétaires de bétail, et ce, en quantités limitées seulement.

Un nouveau programme donnant accès à des produits de santé animale qui présentent un faible risque, comme à des suppléments vitaminiques et minéraux, pour des animaux de compagnie et des animaux destinés à l’alimentation, a par ailleurs été mis en place afin de permettre aux fabricants d’importer et de vendre ces produits. Les produits de santé animale qui présentent un faible risque pour la santé humaine lorsqu’ils sont administrés à des animaux destinés à l’alimentation et qui peuvent servir à protéger la santé des animaux peuvent, à leur tour, réduire le besoin d’antimicrobiens.

Consultez la liste des médicaments pour usage vétérinaire réglementés par Santé Canada et les exigences ici.

Vous trouverez des renseignements supplémentaires sur les produits de santé animale ici.