ALÉNA : Devrions-nous rester ou quitter l’accord?

Partager

Cet article a été publié dans Inbound Logistics le 13 octobre 2017

Par le personnel de l’équipe de Inbound Logistics

Bon nombre d’Américains croient que l’Accord de libre-échange nord-américain (ALÉNA) a favorisé la croissance économique des États-Unis et la prolifération des emplois de haut niveau lors des 20 dernières années; de plus, ils considèrent que les négociations à venir devraient mettre l’accent sur la modernisation de l’accord plutôt que de porter sur un possible retrait.

Même si l’accord est souvent présenté comme étant nuisible à leur pays, les données d’un sondage récent réalisé à la demande de la Société internationale Livingston inc. et administré en ligne par Harris Poll indiquent que les Américains envisagent l’accord commercial dans le contexte des changements plus importants survenus dans l’économie et ne le considèrent pas comme la principale cause des difficultés économiques.

Malgré les discours souvent enflammés à ce sujet, près de la moitié des Américains (45 %) jugent que l’accord commercial a grandement influencé la croissance de l’économie des États-Unis au cours des 20 dernières années, et plus de la moitié (57 %) estiment que le retrait de l’ALÉNA provoquera probablement une hausse du prix des biens courants. Seulement 6 % des Américains croient que les États-Unis devraient se retirer complètement de l’accord.